Quand les épreuves deviennent leviers de développement

En affaires depuis le tournant du millénaire, Jonathan Sabourin a toujours utilisé et apprécié les services du CDL d’Antoine-Labelle, une collaboration inévitable pour cet entrepreneur aux multiples projets.
Le premier janvier 2000 marquait un tournant important dans la vie professionnelle de Jonathan, avec l’ouverture de sa première entreprise, la Microbrasserie du Lièvre. Nouveau secteur d’activités dans la région, ce commerce nécessitait plusieurs analyses et études que Jonathan n’aurait pu réaliser seul. Déjà, l’équipe du CLD était derrière lui afin de le pousser vers le haut en lui offrant les outils indispensables à ce type d’entreprise. D’importants investissements étaient requis pour assurer la pérennité de l’unique microbrasserie de la région tout en permettant d’y apporter des développements à la hauteur de la créativité du promoteur.

Après 13 ans d’une réputation bien établie, la Microbrasserie du Lièvre, le restaurant qu’il abrite ainsi que le motel adjacent sont victimes d’un incendie majeur. L’entreprise est une perte totale, seules quelques 15 chambres sur 40 sont épargnées. Au-delà, il s’agit davantage du cœur et de l’âme d’une entreprise qui partent en fumée.

Se relever les manches 

Jonathan Sabourin n’attend pas longtemps avant de se remettre en action, souhaitant la réouverture de son entreprise le plus rapidement possible. Une fois de plus, le CLD s’avère un acteur important de ce projet d’envergure. Acquisition d’un terrain, réalisation des plans, achat d’équipement pour le brassage de la bière, Jonathan retourne à la case départ, avec une motivation toutefois décuplée par le désir de retrouver le rythme professionnel qui le nourrit.

Ce rythme réapparaît dix mois plus tard, lors de la réouverture de la Microbrasserie du Lièvre, au 131 boul. A.-Paquette, juste en face de l’entreprise initiale. Peu à peu, les 16 bières artisanales de la micro reprennent place sur un menu bonifié. 

L’entrepreneur aurait pu faire le choix de profiter de cette entreprise florissante, cependant le goût des projets le reprend. Il souhaite redonner vie au secteur de l’hébergement. Après moult démarches, études de faisabilité, pourparlers avec les institutions financières et rencontres avec un conseiller du CLD, on annonce la première pelletée de terre du Super 8, qui ouvre finalement ses portes en juin 2016.

Une gestion diversifiée

Le profil entrepreneurial de Jonathan Sabourin va de pair avec les nombreuses facettes de ses entreprises. D’une part, une microbrasserie qui implique la restauration, le brassage et la distribution de bières à plus de 750 points de vente aux quatre coins du Québec ; d’autre part, un hôtel qui comprend 58 chambres et 17 employés. 

Une gestion que le promoteur parvient à consolider avec l’appui de ressources externes et d’employés en qui il peut avoir confiance. Ce qui lui permet de continuer à se projeter dans l’avenir et d’entretenir de nouveaux projets de développement. Le CLD ayant toujours fait partie de sa vie professionnelle, Jonathan Sabourin n’hésitera pas à cogner à nouveau à leur porte lorsque le moment sera venu!

Un projet de démarrage, de développement ou de relève en vue?

Pour plus d’informations sur les programmes d’aide aux entrepreneurs, n’hésitez pas à contacter l’équipe du Centre local de développement de la MRC d’Antoine-Labelle. La porte d’entrée de tout projet entrepreneurial pour des outils, du soutien et une approche humaine grandement appréciée.

Tél. : 819-623-1545    Sans frais : 1-866-623-1545  

info@cldal.com

 

Télécharger le fichier

Toutes les nouvelles »