L’entrepreneuriat en guise de projet de retraite

Après une longue carrière dans le secteur de la santé et des services sociaux, les sœurs Jovette et Francine Laroche ne se sont pas longtemps prélassées dans une douce retraite. Leur dynamisme naturel a rapidement pris le dessus et, avec leur conjoint respectif, Libert Carrier et Gaétan Grenier, un ambitieux projet d’affaires est né : acquérir l’Auberge Presqu’Île de Notre-Dame-de-Pontmain et lui redonner vie après deux ans d’inactivité. Le Centre local de développement est l’un des fiers partenaires de cette détermination à toute épreuve.

Bien que située aux abords d’un magnifique plan d’eau, l’Auberge Presqu’Île avait des besoins plus grands qu’un beau paysage pour être à nouveau plein de vie et, surtout, rentable. Ainsi, les quatre promoteurs se sont relevés les manches et les projets de rénovation se sont succédés sur durant un court mois et demi avant la coupure officielle du ruban, en mai 2016.

Faire briller le joyau du village    

À Notre-Dame-de-Pontmain, ce bâtiment de 1927 fait figure de lieu historique et de lieu de rencontre pour les gens de la place autant que pour les villégiateurs. Pas pour rien que la communauté, pris d’un enthousiasme débordant pour la réouverture du resto-bar, s’est portée volontaire pour donner un coup de main. Un appui bienvenu pour la multitude de travaux à effectuer : cuisine, salle à manger, bar, toiture, salles de bain, fenêtres, chambres à coucher, tous ont reçu une bonne dose d’amour et de rénovation. Les entrepreneurs ont tout de même pris soin de conserver le cachet original de cet endroit mythique, amalgamé à un look contemporain et rafraichissant.

Des compétences mises à profit

Les promoteurs se sont lancés dans cette belle aventure entrepreneuriale avec une certaine connaissance de ce qui les attendait. Quoique n’ayant aucune expérience en hôtellerie, une carence largement comblée par des employés formés et compétents, le quatuor d’entrepreneurs cumulait déjà une multitude d’aptitudes et de connaissances bien utiles lors d’un démarrage d’entreprise. La gestion, les ressources humaines, la construction, la salubrité alimentaire, des atouts pour faciliter la réouverture de l’Auberge Presqu’Île.

Bien que se définissant tous les quatre comme des promoteurs multitâches, ils se sont tactiquement partagés les différents secteurs de l’entreprise, voyant ainsi à conserver une harmonie professionnelle et personnelle.

Revitaliser son coin de pays

Natifs de Notre-Dame-de-Pontmain, les promoteurs sont fiers de participer à la revitalisation de leur village. Le sentiment d’appartenance est fort, d’autant plus que la mère des promotrices et l’un des promoteurs ont même travaillé pour l’établissement dans les années 1970!

En plus de contribuer à l’essor économique et social du village, la réouverture de l’Auberge Presqu’Île a permis la création de 14 emplois, une fierté pour les propriétaires.

Innover et aller au-delà des attentes

Dépasser les attentes de la clientèle et les surprendre en proposant des soirées et des décorations thématiques, un menu remanié et une approche client personnalisée, ce sont des stratégies qui allaient de soi pour assurer la réussite du projet d’affaires.

En processus d’amélioration continue, les idées de développement ne manquent pas pour le quatuor. Après avoir tout récemment procédé à l’installation de trois bornes pour voitures électriques, il envisage de construire un complexe de motel de 10 unités. Pour une retraite active, on ne fait pas mieux!

Le CLD, partenaire de vos projets d’affaires

Vous avez un projet de développement ? Vous souhaitez prendre la relève d’une entreprise? N’hésitez pas à contacter le CLD d’Antoine-Labelle. Ses conseillers expérimentés sont là pour vous!

Tél. : 819-623-1545    Sans frais : 1-866-623-1545  

info@cldal.com

 

 

Télécharger le fichier

Toutes les nouvelles »