Une plaque honorifique bientôt apposée sur le pont Ceizur

Lors d’un 4 à 6 organisé le 22 octobre dernier afin de souligner le travail de collaboration de tous les partenaires dans la réalisation des travaux de réfection du pont Ceizur, le conseil de la MRC d’Antoine-Labelle et le CLD d’Antoine-Labelle ont procédé à la remise de la plaque honorifique de Madame Denise Julien.

Lors de cet événement, collaborateurs, partenaires financiers, élus, amis et famille s’étaient réunis pour souligner l’apport inestimable de Madame Denise Julien dans le dossier de la réfection du pont Ceizur. « Tout au long de sa carrière, Mme Julien a su démontrer une approche rigoureuse permettant ainsi d’apporter une contribution remarquable à de nombreux dossiers de l’industrie forestière. Elle a partagé son expertise du milieu forestier et a accompagné la région dans le développement de ce milieu », affirme Monsieur Gilbert Pilote, maire de la municipalité de Ferme-Neuve et préfet de la MRC d’Antoine-Labelle.

En plus de souligner l’implication de Mme Julien, l’événement était tout désigné pour la MRC et le CLD d’Antoine-Labelle de remercier les précieux collaborateurs et partenaires financiers dans la réalisation des travaux, soit le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), Forex, la municipalité de Ferme‑Neuve, l’Association des pourvoiries des Laurentides et la Zec Petawaga.

A été dévoilée, lors de ce 4 à 6, la plaque honorifique remerciant, d’une part, les partenaires et, d’autre part, l’apport important de Mme Julien. Cette plaque honorifique sera apposée prochainement sur l’infrastructure du pont Ceizur.

Le pont Ceizur
L’infrastructure du pont Ceizur est une voie d’accès capitale pour les activités forestières et récréotouristiques, deux secteurs dominants du développement économique du territoire de la MRC d’Antoine-Labelle. Depuis les premières démarches dans le dossier de réfection du pont, les organisations et acteurs impliqués étaient sensibles à la question d’occupation du territoire ainsi qu’à la vitalité économique que représente un tel accès.

Chiffres à l’appui, des études menées en 2004 et 2007 démontrent la contribution significative des secteurs forestier et récréotouristique à l’économie des MRC d’Antoine-Labelle et des Laurentides, de la région des Laurentides et du Québec ainsi qu’aux revenus des gouvernements du Québec et du Canada. Ces secteurs actuellement en plein développement sont prometteurs.

De plus, le territoire accessible par cette infrastructure est riche de bois feuillus et résineux rendus à maturité et ce bassin est susceptible d’être aménagé par coupes partielles dans quelques années qui s’estiment à 505 000 m3. L’accès à ce bois est essentiel pour assurer de façon durable l’approvisionnement des usines qui disposent d’une Garantie d’approvisionnement dans les Laurentides. L’exploitation de ces forêts matures sur ces territoires non habités pourrait également contribuer à la diminution de la pression de l’industrie forestière en périphérie urbaine.

« Sans contredit, la réfection du pont Ceizur sera assurément profitable aux entreprises, aux travailleurs, ainsi qu’aux villégiateurs qui pourront pleinement jouir des attraits de la forêt publique avoisinante », exprime Monsieur Denis Charette, maire de la Ville de Rivière-Rouge et président du CLD d’Antoine-Labelle.

Toutes les nouvelles »

Tourisme Hautes Laurentides
Quad Aventure Laurentides
Vélo Hautes Laurentides
Rouge la Vallée
Carte des municipalités des Hautes-Laurentides